Le Hajj –Le pèlerinage à la Mecque-Niveau 5

Le Hajj – Le pèlerinage à la Mecque   Allah ta^ala dit : (wa li l-Lahi ^ala n-naci hijjou l-bayti mani stata^a ’ilayhi sabila) ce qui signifie : «Allah a ordonné de faire le pèlerinage à la Maison [sacrée] pour qui en a la capacité»              [Ali ^Imran / 97]. Le pèlerinage est l’une des choses les plus éminentes de l’Islam et il est obligatoire pour toute personne responsable (moukallaf), libre, qui en a la capacité. Il en est de même pour la ^oumrah. Il est donc un devoir de les accomplir une fois dans sa vie et il est recommandé de les répéter plusieurs fois. Le pèlerinage possède une faveur, celui d’être une expiation pour les grands péchés comme pour les petits péchés conformément à la parole du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam : (man hajja falam...

La zakat – l’aumône obligatoire –Niveau 5

La zakat – l’aumône obligatoire –   Allah ta^ala dit : (wa ‘aqimou s-salata wa ‘atou z-zakat) ce qui signifie : «Accomplissez la prière et donnez la zakat» [sourat Al-Baqarah / 43]. Dans la langue arabe, le mot zakat signifie «la purification» et «l’accroissement». Selon la Loi, c’est le nom de ce que l’on paye sur un bien ou sur le corps, de façon spécifique. La zakat a été appelée ainsi parce que les biens s’accroissent par la bénédiction du versement de la zakat et parce que celle-ci purifie des péchés celui qui la paye. La zakat fait partie des choses les plus éminentes de l’Islam ; Allah l’a ordonnée la deuxième année après l’Hégire. Les choses sur lesquelles la zakat est un devoir La zakat est un devoir sur certaines choses, parmi lesquelles : 1.  le...

Le jeûne-Niveau 5

Le jeûne   Allah soubhanahou wa ta^ala a ordonné aux musulmans de jeûner le mois de Ramadan. Allah ta^ala dit : (ya’ ayyouha l-ladhina ‘amanou koutiba ^alaykoumou s-siyamou) ce qui signifie : «Ô vous qui avez cru, le jeûne est un devoir pour vous» [sourat Al-Baqarah / 183]. Cette obligation a été révélée au mois de Cha^ban de la deuxième année après l’Hégire. Le jeûne du mois de Ramadan est une obligation éminente et fait partie des choses les plus importantes de l’Islam. Les musulmans se réjouissent de son approche : c’est le mois des bienfaits, des actes d’obéissances et des bénédictions. C’est le meilleur mois de l’année. Parmi les nuits de ce mois il y a la meilleure des nuits : la nuit de al-qadr  -la nuit de la valeur-. Jeûner, c’est s’abstenir pendant la...

La prière du vendredi-Niveau 5

La prière du vendredi (al-joumou^ah)   Le vendredi est le meilleur jour de la semaine. Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit : (khayrou yawmin tala^at ^alayhi ch-chamsou yawmou l-joumou^ati  fihi khouliqa ‘ Adamou wa fihi oudkhila l-jannata, wa fihi ‘oukhija minha) ce qui signifie : «Le meilleur jour où le soleil se lève est le vendredi, c’est ce jour-là que fut créé ‘Adam, en ce qu’il en fut introduit au Paradis et en ce jour qu’il en fut sorti» [rapporté par Mouslim]. Allah ta^ala a ordonné de faire ce jour-là une prière à l’occasion de laquelle les musulmans se réunissent et qu’ils accomplissent ensemble dans al masjidou l-jami^ -la mosquée où on accomplit la prière de la Joumou^ah-, partout dans les pays musulmans. La prière du vendredi...

Leçon 11 La prière en assemblé-Niveau 5

La prière en assemblé   Notre maître Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a fortement incité à prier en assemblée et a ordonné que les cinq prières soient faites en assemblée de sorte que l’accomplissement de ce rite soit manifeste. En effet, le rassemblement des musulmans pour accomplir en assemblée une obéissance à Allah comporte un grand bien, et le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit : (salatou l-jama^ati tafdoulou salata l-fadh-dhi bisab^in wa ^ichrina darajah) ce qui signifie : «La prière en assemblée est meilleur que celle de l’individu seul de vingt-sept degrés» [rapporté par Ibnou Majah, At-Tirmidhiyy et Ahmad Ibnou Hanbal ], C’est-à-dire que la prière en assembler est meilleur et plus récompensée que la prière que l’on fait...

Les choses qui annulent la prière-Niveau 5

Les choses qui annulent la prière   Il convient que le musulman ait le khouchou^ pour Allah et qu’il se garde de tout ce qui annule la prière. La prière est annulée notamment si celui qui prie parle pendant la prière en disant des paroles faisant partie du langage courant des gens et qui ne sont pas une évocation de Allah, et ce de façon délibérée, en se rappelant qu’il est dans la prière, fût-ce en prononçant deux lettres ou même une seule lettre ayant un sens, par exemple (qi) ou (^i). si celui qui prie fait de nombreux mouvements d’un temps équivalent au temps que dure une rak^ah. Certains savants ont dit que la prière est annulée si celui qui prie fait trois mouvements consécutifs. si celui qui prie mange en se rappelant qu’il est dans la prière, fût-ce peu...

La validité de la prière-Niveau 5

Les conditions de validité de la prière Les conditions de validité de la prière sont les choses préalables auxquelles il est indispensable de satisfaire avant de commencer la prière. Ces conditions sont les suivantes 1.  être musulman Ainsi la prière de la part d’un mécréant n’est pas valable; 2.  pour l’enfant, avoir atteint l’âge de «la distinction» Autrement dit un âge auquel il comprend la parole qu’on lui adresse et sait y répondre. Il est également une condition d’être sain d’esprit et de ne pas être fou. 3.  la purification des deux hadath C’est-à-dire qu’il ait fait le woudou’, et n’avoir ni de petit hadath ni de grand hadath. 4.  la pureté des vêtements; du corps; de l’emplacement de la prière et ce que l’on porte sur soi Par conséquent, si on a dans sa...

Les piliers de la prière-Niveau 5

Les piliers et les actes recommandés de la prière La prière comporte des piliers, c’est-à-dire des actes obligatoires, et des actes recommandés (sounnah). Les piliers sont les actes de la prière qui sont indispensables pour la validité de la prière. Les actes surérogatoires, quant à eux, sont les actes dont l’accomplissement augmente les récompenses de qui les fait, mais le fait de les délaisser n’invalide pas la prière. Nous, nous les accomplissons pour suivre l’exemple du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Les piliers de la prière Les piliers de la prière sont au nombre de dix-sept : 1- l’intention Elle a lieu dans le cœur. On fait l’intention d’accomplir une prière obligatoire s’il s’agit d’une prière obligatoire et on désigne la prière si...

Les temps des prières-Niveau 5

Les temps des prières   Allah ta^ala dit :(‘innas-salata kanat ^ala l-mou’minina kitaban mawqouta) ce qui signifie : «Certes la prière a été prescrite pour les croyants dans des temps déterminés» [sourat An-Niça’/103]. La prière est la meilleure des œuvres après la croyance en Allah et Son Messager. Allah a rendu obligatoire cinq prières par jour et nuit pour tout musulman pubère et sain d’esprit. Le musulman pubère et sain d’esprit doit donc les observer et apprendre comment le temps de chacune d’entre elles commence et finit. Les cinq prières et leurs temps respectifs sont : La prière du dhouhr Qui est de quatre rak^ah- son temps commence lorsque le soleil s’écarte du milieu du ciel (le zénith) en direction du couchant et finit lorsque l’ombre d’une chose...

Le hadath et ghousl obligatoire-Niveau 5

Leçon 6 Le hadath et le ghousl obligatoire   Il y a deux sortes de hadath : le petit hadath et le grand hadath. Le petit hadath C’est l’avènement de l’une des choses qui annulent le woudou’, comme par exemple la sortie de gaz, d’urine ou de selles, etc… Le grand hadath C’est l’avènement de l’une des choses qui rend obligatoire le ghousl. Elles sont au nombre de cinq : (1) la sortie de maniyy –le sperme ou son équivalent féminin–, (2) le rapport sexuel, (3) la fin des règles, (4) la fin du sang des lochies et (5) l’accouchement. La purification du grand hadath se fait par le ghousl, qui comprend des actes obligatoires et des actes obligatoires et des actes recommandés. Les actes obligatoires du ghousl sont au nombre de deux l’intention au moment de laver la...

L’Istinja’-Niveau 5

L’Istinja’   Il est un devoir de faire l’istinja’ –de se nettoyer– de toute substance impure selon la Loi de l’Islam, humide et sortant des deux orifices inférieurs, antérieur ou postérieur, telle que l’urine et les selles. L’istinja’ se fait avec de l’eau purificatrice ou à l’aide d’un objet capable d’ôter la substance humide, pur, consistant et non respectable –par exemple une pierre ou du papier–. L’istinja’ avec de l’eau l’istinja’ à la suite des selles consiste à verser de l’eau purificatrice sur l’orifice par où la najaçah est sortie et à frotter avec la main gauche jusqu’à ce que la najaçah disparaisse de l’orifice et que l’endroit soit purifié. L’istinja’ avec des pierres Lorsqu’on veut utiliser un objet capable d’ôter la substance humide, pur,...

Le woudou’ (II)-Niveau 5

Les choses qui annulent le woudou’   Lorsque les choses qui annulent le woudou’ arrivent à quelqu’un qui a fait son woudou’, il n’est plus valable qu’il fasse la prière sauf s’il fait de nouveau le woudou’. Les choses par lesquelles le woudou’ est rompu sont les suivantes : la sortie de quoi que ce soit par l’un des deux orifices inférieurs –antérieur ou postérieur–, comme la sortie d’urine, de selles, de gaz, de calculs, de vers ou autre. toucher avec l’intérieur de la main le sexe ou l’anus d’un être humain, le sien ou celui de quelqu’un d’autre, sans rien qui empêche le contact direct. le contact peau contre peau avec une personne ‘ajnabiyyah –de sexe féminin qui n’est pas inépousable à jamais à cause de liens de sang, d’allaitement ou de mariage– ayant...

Le woudou’ (I)-Niveau 5

Le woudou’: actes obligatoires et actes surérogatoires   Le woudou’ fait partie des conditions de validité de la prière, conformément à la parole de Allah ta^ala : (Ya ayyouha l-ladhina amanou idha qoumtoum ilas-salati aghsilou woujouhakum wa aydiyakoum ilal-marafiqi wa msahou birou’ouçikoum wa arjoulakoum ilal-ka^bayn.) Ce qui signifie : «Ô vous qui avez cru, quand vous vous apprêtez à faire la prière, lavez vos visages, vos mains et vos avant-bras jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles» [sourat Al-Ma’idah / 6] Le woudou’ comporte des actes obligatoires et des actes surérogatoires, il y a d’autre part un certain nombre de choses qui annulent le woudou’. Les actes obligatoires du woudou’ Il y a six actes...

Se purifier des substances impures-Niveau 5

Se purifier des najaçah – des substances impures selon la Loi de l’Islam-   Parmi ce qui est une najaçah on cite : l’urine, les selles, le sang, le pus, le vomi, les boissons alcoolisées, la maytah  –excepté celle des poissons, des criquets et des humains- ainsi que ses os et ses poils. On distingue la najaçah perceptible de la najaçah imperceptible. La najaçah perceptible (^ayniyyah) c’est la najaçah dont on distingue la couleur, le goût ou l’odeur ou une quantité restante. On purifie l’endroit souillé par la najaçah perceptible en éliminant la substance puis en versant de l’eau purificatrice sur l’endroit souillé par l’impureté. Lorsque la couleur, le goût et l’odeur ont disparu, l’endroit est purifié. La najaçah imperceptible (houkmiyyah) C’est la...

Les actes des personnes responsables-Niveau 5

Le jugement de la Loi de l’Islam relatif aux actes des personnes responsables   Les actes des personnes responsables sont de sept catégories selon le jugement de la Loi de l’Islam : Le devoir (al-wajib ou al-fard) ; l’acte surérogatoire (al-mandoub);  l’illicite ou l’interdit (al-haram) ; l’acte déconseillé (al-makrouh); l’acte autorisé (al-moubah) ; l’acte valable (as-sahih) et l’acte non valable (al-batil). 1- Le devoir On l’appelle aussi l’acte obligatoire. C’est l’acte pour lequel celui qui le fait sera récompensé et celui qui le délaisse mérite d’être châtié. Il est de deux sortes : l’obligation personnelle (fardou ^ayn) et l’obligation communautaire (fardou kifayah). L’obligation personnelle (fardou ^ayn) : c’est un acte que toute personne responsable a le...

3/3 Partie des adorations – Primaire 5

Le jeûne Leçon 13 Allah soubhanahou wa ta^ala a ordonné aux musulmans de jeûner le mois de Ramadan. Allah ta^ala dit : (ya’ ayyouha l-ladhina ‘amanou koutiba ^alaykoumou s-siyamou) *ce qui signifie* «Ô vous qui avez cru, le jeûne est un devoir pour vous» [sourat Al-Baqarah / 183]. Cette obligation a été révélée au mois de Cha^ban de la deuxième année après l’Hégire. Le jeûne du mois de Ramadan est une obligation éminente et fait partie des choses les plus importantes de l’Islam. Les musulmans se réjouissent de son approche : c’est le mois des bienfaits, des actes d’obéissances et des bénédictions. C’est le meilleur mois de l’année. Parmi les nuits de ce mois il y a la meilleure des nuits : la nuit de al-qadr -la nuit de la valeur-. Jeûner, c’est s’abstenir...

2/3 Partie des adorations – Primaire 5

Les temps des prières Leçon 7 Allah ta^ala dit : (‘innas-salata kanat ^ala l-mou’minina kitaban mawqouta) *ce qui signifie * «Certes la prière a été prescrite pour les croyants dans des temps déterminés» [sourat An-Niça’/103]. La prière est la meilleure des œuvres après la croyance en Allah et Son Messager. Allah a rendu obligatoire cinq prières par jour et nuit pour tout musulman pubère et sain d’esprit. Le musulman pubère et sain d’esprit doit donc les observer et apprendre comment le temps de chacune d’entre elles commence et finit. Les cinq prières et leurs temps respectifs sont : La prière du dhouhr Qui est de quatre rak^ah- son temps commence lorsque le soleil s’écarte du milieu du ciel (le zénith) en direction du couchant et finit lorsque l’ombre d’une...

1/3 Partie des adorations – Primaire 5

Le jugement de la Loi de l’Islam relatif aux actes des personnes responsables Leçon 1 Les actes des personnes responsables sont de sept catégories selon le jugement de la Loi de l’Islam : Le devoir (al-wajib ou al-fard) ; l’acte surérogatoire (al-mandoub); l’illicite ou l’interdit (al-haram) ; l’acte déconseillé (al-makrouh); l’acte autorisé (al-moubah) ; l’acte valable (as-sahih) et l’acte non valable (al-batil). 1- Le devoir On l’appelle aussi l’acte obligatoire. C’est l’acte pour lequel celui qui le fait sera récompensé et celui qui le délaisse mérite d’être châtié. Il est de deux sortes : l’obligation personnelle (fardou ^ayn) et l’obligation communautaire (fardou kifayah). L’obligation personnelle (fardou ^ayn) : c’est un acte que toute personne responsable...