L’Imam Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy

L’Imam Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy Il s’appelle Ahmad fils de ^Aliyy, fils de Mouhammad, fils de Mouhammad, fils de ^Aliyy Al-^Asqalaniyy, originaire d’Egypte, il fait partie des plus grands savants de l’école de l’Imam Ach-Chafi^iyy, il est surnommé Ibnou Hajar [- comme ses ancêtres -] et il est également appelé Abou l-Fadl. Il est né dans l’ancienne Egypte en l’an 773 de l’Hégire. Son père est mort en l’an 774 de l’Hégire et sa mère était morte peu avant cela. Il a donc grandi orphelin. Son tuteur qui l’a pris en charge était Abou Bakr Al-Kharoubiyy qui faisait partie des plus importants commerçants d’Egypte. Ses mérites Il mémorisa le Qour’an alors qu’il avait neuf ans. Puis il...

L’Imam At-Tabaraniyy

L’Imam At-Tabaraniyy Il est le Hafidh ‘Abou l-Qacim Soulayman, fils de ‘Ahmad, fils de ‘Ayyoub, fils de Matir Al-Lakhmiyy, que Allah ta^ala lui fasse miséricorde. Il est originaire de Tabariyyah en terre de Cham. Il est né en l’an 260 de l’Hégire. Le Hafidh At-Tabaraniyy était le plus réputé des gens de son époque dans la science du hadith et dans sa maîtrise. Il connaissait le tafsir –Exégèse– et il était spécialiste de jurisprudence. Il était tel une épée sur le cou des irréligieux, des mauvais innovateurs comme les jahmiyy, les mou^tazilah et d’autres. Il leur a ainsi répliqué par de nombreux ouvrages dans lesquels il a indiqué leurs déviations et auxquelles il a répliqué. Il a ainsi excellé dans ses répliques. Par...

L’Imam Al-Boukhariyy

  L’Imam Al-Boukhariyy [L’Imam Al-Boukhariyy, le Chaykh des Mouhaddith et l’Imam de ceux qui ont rassemblé le hadith] Il s’agit de ‘Abou ^Abdi l-Lah Mouhammad fils de ‘Isma^il fils de ‘Ibrahim fils de Bardizbah Al-Jou^fiyy Al-Boukhariyy. Il est né dans la ville de Boukhara, le vendredi après la prière, treize nuits écoulées du mois de chawwal de l’année 194 de l’hégire. Il a grandi orphelin élevé par sa mère.   Al-Boukhariyy a aimé la science depuis son plus jeune âge. Il a ainsi mémorisé les compositions de hadith de Ibnou l-Moubarak en étant enfant. Il a lu les livres réputés alors qu’il avait seize ans, tant qu’il a été dit qu’il mémorisait en étant jeune soixante-dix mille hadith par cœur. Il est parti par la...

L’Imam Al-Bayhaqiyy

L’Imam Al-Bayhaqiyy C’est le grand Imam, le spécialiste de la Jurisprudence, le Hafidh, le spécialiste des fondements de la Croyance, le savant, l’ascète, le pieux, le Chaykh ‘Abou Bakr ‘Ahmad Ibnou l-Houçayn Ibni ^Aliyy Ibni ^Abdi l-Lah Ibni Mouça Al-Bayhaqiyy Al-Khousrawjirdiyy ; relativement à khousrawjird, le village où il est né.   Il a appris la science des fondements de la Croyance selon la voie de l’Imam Al-Ach^ariyy et il s’est consacré à l’écriture ; il a écrit de nombreux ouvrages. A son époque, il était celui qui excellait dans le Hadith de par sa compréhension, son extrême intelligence et son ascèse.   Il est né durant le mois de Cha^ban de l’an 384 de l’Hégire dans le village de khousrawjird qui est un des...

L’Imam Ahmad Ibnou Hanbal

L’Imam Ahmad Ibnou Hanbal Il s’appelle Ahmad fils de Mouhammad fils de Hanbal. Il est né durant le mois de Rabi^ou l-‘Awwal en l’an 164 de l’hégire. Son père Mouhammad était mort jeune et l’Imam Ahmad a ainsi grandi orphelin. Il a pris la science du hadith alors qu’il avait quinze ans, c’est-à-dire en l’an 179 et c’était l’année même où était mort l’Imam Malik. Il a rencontré de grands savants comme l’Imam Ach-Chafi^iyy qu’il a beaucoup aimé et qui à son tour l’a beaucoup aimé. Il a pris de Ach-Chafi^iyy les fondements du hadith, la jurisprudence, la connaissance de ce qui abroge et de ce qui est abrogé et d’autres sciences encore. Il avait une forte ardeur pour la...

L’Imam Ach-Chafi^iyy

L’Imam Ach-Chafi^iyy Il s’agit de Abou ^Abdou l-Lah, Mouhammad, fils de ‘Idris, fils de Al-^Abbas, fils de ^Outhman, fils de Chafi^ [- qui était un compagnon -], fils de As-Sa‘ib [- qui était aussi un compagnon -], fils de ^Oubayd, fils de ^Abdou Yazid, fils de Hachim, fils de ^Abdou l-Mouttalib, fils de ^Abdou-Manaf. Son ascendance rencontre celle du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam à son ancêtre commun qui est ^Abdou-Manaf. Ach-Chafi^iyy est né en Palestine à Gaza en l’an 150 de l’Hégire. C’est cette même année dans laquelle est décédé l’Imam Abou Hanifah, que Allah l’agrée. Il a grandi dans une famille pauvre. Son père était décédé alors que Ach-Chafi^iyy était encore jeune. Sa mère est...

L’Imam Abou Hanifah

  L’Imam Abou Hanifah Il est Abou Hanifah An-Nou^man fils de Thabit. Il est né en l’an 80 de l’Hégire. Il a appris la science depuis son jeune âge, puis il s’est mis à enseigner jusqu’à devenir de ceux qui ont la capacité de donner des avis de jurisprudence. Il a pu rencontrer six compagnons du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et a rapporté les hadith d’eux. Ces six compagnons sont ‘Anas Ibnou Malik, ^Abdou l-Lah Ibnou ‘Anas, Wathilah Ibnou l-‘Asqa^, ^Abdou l-Lah Ibnou ‘Abi ‘Awfa, ^Abdou l-Lah Ibnou Jouz‘ Az-Zabidiyy et Ma^qal Ibnou Yasar. Il a pris la science de la jurisprudence de Hammad Ibnou Abi Soulayman et il a entendu le hadith de ^Ata‘ Ibnou ‘Abi Rabah, ainsi...

La Dame Nafiçah Bintou l-Haçan, que Allah l’agrée

La Dame Nafiçah Bintou l-Haçan, que Allah l’agrée   Allah ta^ala dit : ce qui signifie : « Certes les saints n’ont pas à avoir peur ni à être chagrinés, ceux qui ont cru et ont fait preuve de piété » [sourat Younous / 62-63]. Le saint, c’est le croyant qui est sur la droiture dans l’obéissance à Allah. Parmi les saintes vertueuses, il y a la dame honorable Nafiçah Bintou l-Haçan Ibni Zayd Ibni l-Haçan Ibni ^Aliyy Ibni Abi Talib, que Allah les agrée. Elle est née, que Allah l’agrée, à La Mecque honorée en l’an 145 de l’Hégire. Elle a grandi à Médine l’Illuminée dans l’adoration et l’ascèse, jeûnant le jour et accomplissant des actes d’adoration de nuit. Elle épousa ‘Is-haq...

La Mère des Croyants la Dame Khadijah

La Mère des Croyants la Dame Khadijah Bintou Khouwaylid que  Allah l’agrée la Première des Epouses du Messager Mouhammad Allah ta^ala dit ce qui signifie : « Le Prophète est prioritaire pour les croyants par rapport à eux-mêmes et ses épouses sont leurs mères ». Allah soubhanahou wa ta^ala a honoré certaines femmes. Il les a ainsi spécifiées par le mérite de se marier avec le maître des messagers et le sceau des prophètes et quel beau mérite grâce auquel la personne devient proche du Messager de Allah et elle connaît ses états elle surveille son comportement qui est sous la grâce divine. La meilleure des épouses du Messager : Khadijah Bintou Khouwaylid qui lui était le meilleur support et la meilleure aide. Allah ta^ala dit : ce qui signifie : « et citez...

La Dame Maryam, la meilleure des femmes

La Dame Maryam ^alayha s-salam, la meilleure des femmes de l’humanité   Allah ta^ala dit : ce qui signifie : « Evoque dans le livre Maryam, qui s’est isolée de sa famille dans un lieu en direction du levant » [sourat Maryam / 16]. Et Il dit ^azza wa jall ce qui signifie : « Le Messie, le fils de Maryam, n’est autre qu’un messager venu dans une époque où il n’y a pas eu d’autre messager. Sa mère est une sainte véridique qui consommait la nourriture de la part de son Seigneur » [sourat Al-Ma‘idah / 75]. La dame Maryam ^alayha s-salam est la mère du prophète ^Iça, le Messie ^alayhi s-salam. Elle est la meilleure des femmes de l’humanité. C’est une femme honorable, chaste, pure, qui a fait preuve de patience...

^ALIYY IBNOU ABI TALIB que Allah l’agrée

^ALIYY IBNOU ABI TALIB que Allah l’agrée   Il se nomme Abou l-Haçan ^Aliyy Ibnou Abi Talib Ibni ^Abdi l-Mouttalib Ibni Hachim Ibni ^Abdi Manaf. C’est le cousin paternel du Messager de Allah. Sa mère est Fatimah Bintou ‘Açad Ibni Hachim. Il est né dix ans avant que le Prophète ne reçoive la révélation. Il fut éduqué entre les mains du Prophète et dans sa maison. Il est le premier à être entré en Islam après Khadijah alors qu’il était jeune. Il était surnommé « Haydarah » comparativement au lion mais le Prophète l’avait surnommé « Abou Tourab », le père de la terre, c’est le surnom qu’il préférait. Lorsque le Prophète fit l’Hégire de La Mecque à Médine, il ordonna à ^Aliyy de passer la nuit dans son lit, de...

^OUTHMAN IBNOU ^AFFAN que Allah l’agrée

^OUTHMAN IBNOU ^AFFAN que Allah l’agrée   Il se nomme Abou ^Amr ^Outhman Ibnou ^Affan Ibnou Abi l-^As. Sa mère est ‘Arwa Bintou Kariz et son arbre généalogique rejoint celui du Prophète à ^Abdou Manaf. Il a été surnommé « l’homme aux deux lumières » (Dhou n-Nourayn) car il épousa deux des filles du Messager de Allah : Rouqayyah et ‘Oummou Kalthoum. Il était de taille moyenne, avait un beau visage, blanc avec une rougeur, sur lequel apparaissaient des cicatrices suite à la variole. Il avait la barbe épaisse, les épaules larges, les bras longs et recouverts de poils, et il était chauve. Il avait retenu ses dents avec de l’or. Son sceau était le sceau du Messager de Allah, tout comme Abou Bakr et ^Oumar, que Allah les agrée tous...

L’assassinat de ^OUMAR IBNOU L-KHATTAB

L’assassinat de ^OUMAR  IBNOU L-KHATTAB que Allah l’agrée   La quatorzième année de l’Hégire l’Emir des croyants ^Oumar Ibnou l-Khattab, que Allah l’agrée, ordonna de construire les villes de Bassora et de Koufa, initialement à base de roseaux. Les gens demandèrent par la suite à ^Oumar la permission de les construire en briques et il leur en donna l’autorisation. La dix-septième année de l’Hégire, l’Emir des croyants fit une expédition pour une ^Oumrah et résida à La Mecque durant vingt jours. C’est à cette époque-là qu’il fit agrandir la Mosquée sacrée. C’est aussi cette année-là que ^Oumar Ibnou l-Khattab épousa ‘Oummou Kalthoum la fille de ^Aliyy Ibnou Abi Talib et de Fatimatou...

^OUMAR IBNOU L-KHATTAB que Allah l’agrée

^OUMAR IBNOU L-KHATTAB que Allah l’agrée   Il se nomme Abou Hafs ^Oumar Ibnou l-Khattab Ibni Nafil. Son arbre généalogique rejoint celui du noble Prophète à Ka^b Ibnou Lou’ayy. Sa mère est Houthmah Bintou Hachim. Le Messager de Allah l’a surnommé Al-Farouq, Celui qui discerne, car il discernait le vrai du faux. Il est né, que Allah l’agrée, treize années après l’année de l’éléphant et entra en Islam trois années après la révélation, il avait alors vingt-sept ans. Il était grand et chauve, blanc de peau avec beaucoup de rougeur, la barbe fournie mais légère au niveau des favoris, très fournie au niveau des moustaches, l’iris des yeux très rouge, très modeste, ascète, pieux vertueux, austère. Il prit le califat par...

ABOU BAKR AS-SIDDIQ que Allah l’agrée

ABOU BAKR AS-SIDDIQ que Allah l’agrée   Il se nomme ^Abdou l-Lah Ibnou Abi Qouhafah ^Outhman Ibni ^Amir, il rejoint l’arbre généalogique du noble Prophète à Mourrah Ibnou Ka^b, sa mère étant la cousine paternelle de son père, elle se nomme ‘Oummou l-Khayr Salma Bintou Sakhr. Il est né environ trois ans après l’année de l’éléphant, il faisait partie des notables du peuple de Qouraych et comptait parmi leurs savants, il était aimé parmi eux. Il était blanc de visage, le corps fin, les favoris non fournis, le front proéminent. Il était le meilleur des compagnons. Il fut le premier parmi les hommes à embrasser l’Islam, il avait alors trente sept ans. On lui prêta serment lors de sa succession au Prophète le jour du décés du...

Le Savant Honorable, le Maître Ahmad Ar-Rifa^iyy

Le Savant Honorable, le Maître Ahmad Ar-Rifa^iyy Il s’agit du grand savant, le saint vertueux, celui qui a des prodiges nombreux, le maître Ahmad Ar-Rifa^iyy, que Allah l’agrée, celui dont la lignée remonte jusqu’au Messager par la voie de Al-Houçayn Ibnou ^Aliyy Ibni Abi Talib. Il a vécu au cinquième siècle et compte parmi les maîtres connaisseurs, les soufis ascètes et les saints véridiques qui ont suivi la droiture dans l’obéissance à Allah. Il était un savant éminent, un mouhaddith spécialiste de la transmission du hadith, faqih – spécialiste de la jurisprudence –, moufassir – spécialiste de l’exégèse du Qour’an –, un des océans de la science, l’un de ceux qui œuvrent conformément à leur science. Parfois, cent mille...

Un emblème de la sainteté, le Chaykh Ahmad Ar-Rifa^iyy

Un emblème de la sainteté et des soufis véridiques : le Chaykh Ahmad Ar-Rifa^iyy   Le Messager de Allah a dit dans un hadith qoudsiyy, c’est-à-dire un hadith dans lequel le Prophète commence par « Allah dit », que celui qui prend pour ennemi un des saints, un des waliyy de Allah, Allah ta^ala lui fait savoir qu’il va à sa perte et que la meilleure chose par laquelle on se rapproche de l’agrément de Allah, c’est l’obligation. Ensuite, si l’esclave qui est pieux rajoute à cela pour se rapprocher de l’agrément de Allah et augmente en actes surérogatoires, Allah ta^ala le met au nombre des ‘awliya‘, au nombre des saints, parmi ceux que Allah ta^ala aime. S’il parvient à la sainteté, Allah ta^ala lui...

Quelques Savants ‘Ach^ariyy

Quelques Savants ‘Ach^ariyy Voici les noms de quelques savants de l’école de l’Imam Abou l-Haçan Al-‘Ach^ariyy, que Allah lui fasse miséricorde. Le Hafidh ‘Ahmad Ibnou ^Aliyy Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy surnommé Abou l-Fadl, Abou l-Haçan Al-Bahiliyy, Abou ‘Is-haq Al-‘Isfirayiniyy, le Hafidh Abou Nou^aym Al-‘Asbahaniyy, le Qadi ^Abdou l-Wahhab Al-Malikiyy, le Chaykh Abou Mouhammad Al-Jouwayniyy, son fils Abou l-Ma^ali  l’imam des deux Haram, Abou Mansour At-Tamimiyy Al-Baghdadiyy, le Hafidh Abou Bakr Al-‘Isma^iliyy, le Hafidh Abou Bakr Al-Bayhaqiyy, le Hafidh Ad-Daraqoutniyy, le Hafidh Al-Khatib Al-Baghdadiyy, le ‘Oustadh Abou l-Qacim Al-Qouchayriyy, son fils Abou Nasr Al-Qouchayriyy, le Chaykh Abou...

LA BIOGRAPHIE DU GRAND SAVANT AL-HABACHIYY

UN APERCU DE LA BIOGRAPHIE DU GRAND SAVANT AL-HABACHIYY QUE ALLAH LE PRESERVE Son nom et sa naissance : Il est l’honorable savant, le modèle des experts en authentification et le doyen de ceux qui examinent scrupuleusement la compatibilité des textes, celui qui est à la tête des savants qui œuvrent pour la religion, l’Imam, le Mouhaddith, le pieux ascète, le vertueux, celui qui persévère dans l’adoration, celui qui possède les dons éminents, le Chaykh Abou ^Abdi r-Rahman ^Abdou l-Lah fils de Mouhammad fils de Youçouf fils de ^Abdou l-Lah fils de Jami^ Al-Harariyy Ach-Chaybiyy Al-^Abdariyy, le Moufti (Jurisconsulte) de Harar. Il est né dans la ville de Harar, aux environs de l’an 1328 de l’Hégire (1910). Son évolution et ses...

^ALIYY IBNOU ABI TALIB

^ALIYY IBNOU ABI TALIB que Allah l’agrée Il se nomme Abou l-Haçan ^Aliyy Ibnou Abi Talib Ibni ^Abdi l-Mouttalib Ibni Hachim Ibni ^Abdi Manaf. C’est le cousin paternel du Messager de Allah. Sa mère est Fatimah Bintou ‘Açad Ibni Hachim. Il est né dix ans avant que le Prophète ne reçoive la révélation. Il fut éduqué entre les mains du Prophète et dans sa maison. Il est le premier à être entré en Islam après Khadijah alors qu’il était jeune. Il était surnommé « Haydarah » comparativement au lion mais le Prophète l’avait surnommé « Abou Tourab », le père de la terre, c’est le surnom qu’il préférait. Lorsque le Prophète fit l’Hégire de La Mecque à Médine, il ordonna à ^Aliyy de passer la nuit dans son lit, de rester...

^OUTHMAN IBNOU ^AFFAN

^OUTHMAN IBNOU ^AFFAN que Allah l’agrée Il se nomme Abou ^Amr ^Outhman Ibnou ^Affan Ibnou Abi l-^As. Sa mère est ‘Arwa Bintou Kariz et son arbre généalogique rejoint celui du Prophète à ^Abdou Manaf. Il a été surnommé « l’homme aux deux lumières » (Dhou n-Nourayn) car il épousa deux des filles du Messager de Allah : Rouqayyah et ‘Oummou Kalthoum. Il était de taille moyenne, avait un beau visage, blanc avec une rougeur, sur lequel apparaissaient des cicatrices suite à la variole. Il avait la barbe épaisse, les épaules larges, les bras longs et recouverts de poils, et il était chauve. Il avait retenu ses dents avec de l’or. Son sceau était le sceau du Messager de Allah, tout comme Abou Bakr et ^Oumar, que Allah les agrée tous deux....

^OUMAR IBNOU L-KHATTAB

^OUMAR IBNOU L-KHATTAB que Allah l’agrée Il se nomme Abou Hafs ^Oumar Ibnou l-Khattab Ibni Nafil. Son arbre généalogique rejoint celui du noble Prophète à Ka^b Ibnou Lou’ayy. Sa mère est Houthmah Bintou Hachim. Le Messager de Allah l’a surnommé Al-Farouq, Celui qui discerne, car il discernait le vrai du faux. Il est né, que Allah l’agrée, treize années après l’année de l’éléphant et entra en Islam trois années après la révélation, il avait alors vingt-sept ans. Il était grand et chauve, blanc de peau avec beaucoup de rougeur, la barbe fournie mais légère au niveau des favoris, très fournie au niveau des moustaches, l’iris des yeux très rouge, très modeste, ascète, pieux vertueux, austère. Il prit le califat par...

ABOU BAKR AS-SIDDIQ

ABOU BAKR AS-SIDDIQ que Allah l’agrée Il se nomme ^Abdou l-Lah Ibnou Abi Qouhafah ^Outhman Ibni ^Amir, il rejoint l’arbre généalogique du noble Prophète à Mourrah Ibnou Ka^b, sa mère étant la cousine paternelle de son père, elle se nomme ‘Oummou l-Khayr Salma Bintou Sakhr. Il est né environ trois ans après l’année de l’éléphant, il faisait partie des notables du peuple de Qouraych et comptait parmi leurs savants, il était aimé parmi eux. Il était blanc de visage, le corps fin, les favoris non fournis, le front proéminent. Il était le meilleur des compagnons. Il fut le premier parmi les hommes à embrasser l’Islam, il avait alors trente sept ans. On lui prêta serment lors de sa succession au Prophète le jour du décés du Prophète,...